La grosse bouse qui sert de prête-nom à King Bling Kong, précédent à vie, continue à ramener sa sale gueule bouffie à la téloche, crachotant ses mensonges et promesses foireuses.

Pendant ce temps, le blaireau infect qui frappe l'air de son petit poing droit à la semblée nationalisée où il vient chaque semaine éructer ses saloperies et méchancetés de frustré ringard quand il ne discoure pas avec son petit poing gauche collé dans le dos,

applique une répression féroce envers des citoyens manifestant démocratiquement au fond de la cambrousse à tel point qu'un médecin s'est cru obligé de signaler au représentant local de l'Etat les blessures affreuses infligées à des dizaines de victimes par les forces de l'ORDRE,

alors que la presse subventionnée/vendue au pouvoir exécutait les ordres étatiques en désinformant la populace, faisant état de 2 blessés, seulement.

Pendant ce temps, alors que les corps intermédiaires vendus détricotent soigneusement le code du travail,

pendant que l'austéri-menteur budgète l'embauche de dizaines de milliers de collabos ségrégationnistes de les ducations nationalisées, tout en servant bientôt de fusible sur l'air connu du " tous pourris ", car il faut faire monter Mama-rine pour finir le démantèlement de lump,

King Bling Kong, précédent à vie, se prépare à revenir tranquilou une fois le sale boulot effectué par la grosse bouse officiellement élu grâce aux soldats de l'opposition envoyés par dizaines de milliers voter pour lui dans les locaux mis à disposition par l'état, sans oublier la mise à dispo des listes électorales, tout ceci avec la bénédiction de l'état u, mp,

ceci après que son principal adversaire, un criminel notoire, se soit fait prendre en flag, et que sa femelle complice de toujours, aussi désaxée que lui, aie pris la direction d'un mass média monté uniquement pour faire élire la grosse bouse.

 

la vache qui jouit

http://spacefinaud.over-blog.fr/article-la-vache-qui-jouit-44160034.html