Il est tout à fait essentiel et absolument indispensable que le journal Minute continue à exister. La liberté d'expression ne se négocie pas. Les abrutis qui s'insurgent sont tous de mèche pour la gagne des municipales.