30 avril 2009

ROQUEFORT-FRITES : 10 euros

Vacance de toi c'est l'ennui et la mourritude, chéri, le grand n'importe quoi du matin au soir et du soir au matin, c'est Marlon dans ce film, pourquoi Marlon, penses-tu, je te le dis en un mot comme en cent : j'en sais rien. Pourquoi pas. Après tout. Pourquoi pas ou alors n'importe quoi d'autre, tous ces endroits que je ne connais pas tous ces endroits que je connais où tu n'es pas là, où tu es là, malgré tout, malgré moi, non, pas malgré moi, c'est pas vrai, j'écris ça et je ne m'en fous pas, c'est important pour moi, c'est ce que... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 15:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 mars 2009

RENDEZ-NOUS NOTRE FRIC !!

Je n'ai rien à dire et rien envie de dire et pas envie de parler à ces gens ni ces gens je veux être toute seule. Toute seule.                      Merci. Chéri.                    Il fait tellement beau en ce mois de Mars finissant qu'on se prendrait presque à rêver d'un vrai printemps d'un vrai été les derniers ici                   ... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2009

PHOTO

Ceci est une photo. La plus belle que j'aie vue depuis longtemps. Elle m'attendait. Je crois.
Posté par buiduidan à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2007

La quête du savon

1/ Bui Dui Dan   Marcher. Encore. Toujours. Dans cette ville qu'il connaît par coeur pour en avoir fouillé les entrailles, encore et encore. Putain de ville. Putains de rues, putains de trottoirs. Et la nuit. Marcher. Oublier jusqu'à son nom au sortir de ces bars où il peut encore boire, n'osent pas le foutre dehors.Pas encore. Bientôt. Prochaine marche. Le néant. Si près. Si proche. Déjà sur sa gueule. Le matin. Surtout. Et ces yeux dans le miroir qui lui   2/ Gao Tian   renvoie l'image de l'homme qu'il... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]