30 avril 2012

à la couème

à la couème de maouon je sous- ris zette rizette bébéb rizette mamuse su prême de ouaulaille anti aise j'immonde le pourtour ces cimetières ouigole mé monsieur jabite le tour de ta circon férence tu m'as à la ceinture tu me portes sur le do tu m'inventes tu me croix deux bouts et d'évidence évidés des deux nains nous boilà pamplemousse d'orient orienté nor deu moitiés qui secoussent la pilpe du bonhor quand nous serons vieillis en chaumes hémiplégiques nousvairons nos yeux pairs et prendront notre temps à... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 16:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 novembre 2011

Buée

Posté par buiduidan à 00:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juin 2011

bui bui

Ils embrassent à pleine bouche le verre givré de sucre candide. Salade exotique. Un fol espoir débauché au vice qui les tient fixés dans le pas. Histoire de mèche. Le salon est global, coiffeurs pour hommes, coiffeurs pour dame.   .  
Posté par buiduidan à 00:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2011

Beautiful Pressing

la mer palpe l'issue  elle monte si dru elle est perdue quelle heure au rythme de ton coeur est-ce la chamade ou le bonheur faut-il mentir ou faut-il dire les jours qui fuient en pause de lui la fugue en do en sol en mi sur l'alphabet gris de mes notes plus jamais mal au fond du nid peste le vide reste l'ennui aux heures qui passent avec la vie il chante encore il fait comme si cet oiseau de mauvais augure qui aime le rire et le cyanure se lisse les plumes avec ma peau il en rutile le beau corbeau
Posté par buiduidan à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2011

Manquerait plus que tu nous fasses un défilé

  il faudrait re-commencer il faudrait séduire les exigences parodier corroder aujourd'hui à la rouille d'hier épousseter la joie   s'auto-détruire à petits pas adhérer étroitement s'encoller  emprunter les sens interdits les rendre avant que la nuit tombe   se réduire au néant disparaître devenir statue et statut et ça tue    regarde comme je gigote  avec mes petits os articulés à mes synapses il faut que je me touche l'intérieur sans gras les muscles les organes me... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2011

Enregistrer sous ***

Parce-que tu es mieux que moi qui je suis. Il faut supprimer les adjectifs leur couper les pattes. Le ciel n'est pas bleu, le ciel regarde tomber la pluie avec stupéfaction il n'a pas la télé. La rue n'est pas déserte, elle attend le prochain arrivage de crustacés sur le quai au bout de sa jambe le pied de la rue est un quai au bord de l'atlantique, quand la rue a trop marché le quai a des ampoules parfois ce sont des cors et il arrive que la rue sonne du cor sur le quai. Les marins lèvent la tête, l'un demande à l'autre si la chasse... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2011

Ce fut, comment dire, une sorte de KO debout

Ce fut, comment dire, une sorte de KO debout. Oui, c'est ça, un KO debout en quelque sorte. Je me suis réveillée, comme la belle au bois dormant, j'ai regardé autour de moi, j'ai pensé : oh mondieu que fais-je donc là ? J'ai dormi longtemps je crois bien, il faudrait compter en années. J'ai été kidnappée, certainement. Je ne peux pas croire avoir fait ça de mon plein gré, non. Ou bien peut-être, une sorte de secte, quelque chose comme un mouvement sectaire, une oppression mentale, un truc incroyable. Quand je me suis réveillée, j'ai... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 00:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2010

Hey, Papy

Comment faire comprendre à un homme la découverte, la surprise, la sidération. De cette différence, de cette identité. Comment faire comprendre à un homme la sensation immédiate et nouvelle de ne plus être seule. Comment te dire toutes les fois où tu m'as déçue, où j'ai voulu en avoir le coeur net, où peut-être je n'ai pas compris. J'ai tellement conscience d'être mortelle, j'ai appris ça à un âge précoce, je sais qu'on naît seul et qu'on meurt seul. Le voyage peut se faire accompagné ou non, mieux vaut être seul que mal accompagné,... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]