28 septembre 2011

Alina Reyes, et la nuit, suite et surtout, fin

Dans " le boucher" , son premier opus-cul, Reyes tente de nous faire croire au droit universel de tout corps à être aimable, quand bien même le corps en question est celui d'un boucher, pouah, servile, pouah, avec un gros ventre, pouah, et l'autre corps celui d'une jeune étudiante aux beaux-arts, ouf, qui n'est donc employée de boucherie que très intérimaire, ouf, car bien sûr si le boucher faisait l'amour avec sa caissière, pouah, qui cela intéresserait-il ? Et allons plus loin, est-il seulement imaginable que le boucher baisasse sa... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 septembre 2011

Sarrazin, Reyes, le jour, et la nuit

    "La littérature (...) se venge de ceux  qui ne prennent pas le risque  de toucher les limites " Rafael Chirbes    M'est venue l'envie de rappeller l'oeuvre d' Albertine Sarrazin (17 septembre 1937, Alger – 10 juillet 1967, Montpellier) , très curieusement après avoir lu le blog de Alina Reyes, autrement nommée ( par moi ) : mamain putan, tant Reyes me fout la gerbe et tant Sarrazin, qui fut putain et pas maman, m'inspire le respect. J'ai... [Lire la suite]
Posté par buiduidan à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,